Définitions :

Le développement d'un vélo est la distance parcourue par celui-ci lors d'un tour de pédalier.

La longueur du développement est obtenue en multipliant le braquet par la circonférence de la roue.

Développement

Le braquet est le rapport de démultiplication entre le pédalier et le pignon arrière.PédalierCassette

On définit le braquet sous la forme d'une fraction :

\frac{\text{Nombre de dents du plateau}}{\text{Nombre de dents du pignon}}


 

Pour voir le tableau des  Braquets Cliquer sur le mot.

 

Un peu de math
Pour effectuer le choix des braquets de votre vélo, il faut bien comprendre le principe de la démultiplication.
La circonférence d'un cercle est égale à 2¶R (R étant le rayon du cercle et ¶ le fameux nombre égal à 3,1416) ou à ¶D (D étant le diamètre du cercle)
Chaque fois que votre roue fait un tour complet, vous avancez de ¶D sur la route puisque votre roue reste en permanence en contact avec le sol.

Exemple : avec des roues de 700 ( 679 millimètres de diamètre)
¶ x 0,679 = 2,133 mètres

ATTENTION
Le diamètre de la roue "en action" dépend bien sûr de la section des pneus, de la pression de gonflage et du poids du cycliste. Si le pneu est dégonflé, le diamètre sera inférieur.

NOTA :
Si un de vos braquets ne figure pas sur les tableaux citer ci-dessus ou si vous utilisez un autre type de roues (sur un vélo d'enfant par exemple) vous pouvez calculer vous-même le développement en multipliant le diamètre de la roue par 3,1416 et par le nombre de dents du pédalier et en divisant par le nombre de dents du pignon.

Exemple : un randonneur avec un pédalier de 28 dents et un pignon de 26 dents,
utilisant des roues de 650 avance de 1,98 m x (28/26) = 2,13 mètres à chaque tour de pédalier.

Conseils pratiques :
Pour changer de vitesse, vous n'êtes pas obligé d'arrêter de pédaler.
Vous pouvez continuer à tourner les jambes, mais sans forcer, en accompagnant le mouvement.

" Enroulez petit".
Le défaut le plus courant chez les débutants est d'enrouler trop grand, c'est à dire d'utiliser des braquets trop importants (grand plateau et petit pignon).
Vous pouvez avoir ainsi une illusion de puissance et d'efficacité, mais vous risquez de ne pas tenir la distance.
Utilisez plutôt un braquet plus petit que celui que vous êtes capable d'enrouler ... momentanément.

Ne croisez jamais la chaîne.
Vous ne devez pas utiliser toutes les possibilités offertes par un vélo "12 vitesses à 21 vitesses". Vous devez éviter les positions grand plateau/grand pignon et petit plateau/petit pignon. Dans ces positions, la chaîne croise, c'est à dire qu'elle n'est pas parallèle à l'axe d'avancement du vélo, ce qui nuit à votre efficacité et use prématurément la chaîne.

Conclusion
Le choix des développements sur votre vélo est très important.
Un mauvais choix qui consiste parfois à conserver les braquets initialement installés sur votre vélo est à l'origine de bien des découragements.
Un bon choix, une gamme large et beaucoup de sécurité permet de s'attaquer sereinement à toutes les difficultés.